Ces maladies, souvent bénignes, sont d’origine parasitaire, nerveuse ou liées à des perturbations alimentaires. Traitez votre chat pour qu’il retrouve son équilibre. Si votre chat paraît se toiletter plus que d’habitude et régurgite des boules de poils, s’il se gratte, se frotte, et se mordille la peau, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Il est vrai que certains chats ne se toilettent qu’en privé, si bien que vous pouvez ne pas vous rendre compte qu’il est atteint. En revanche, en le toilettant, vous pouvez être alerté par des plaques, une peau enflammée, irritée ou desquamée.

Les symptômes étant souvent identiques, le vétérinaire va inspecter la fourrure et vérifier si des poils sont cassés. Il va prendre en considération d’autres facteurs pour établir son diagnostic : les démangeaisons sont-elles localisées sur les oreilles, les pattes, ou sur l’ensemble du corps? D’autres membres de la maisonnée, hommes ou animaux, présentent-ils les mêmes symptômes? Un changement récent dans l’alimentation du chat et dans son environnement, ou un nouveau produit de nettoyage, peut aussi être la cause de ces troubles. Il existe des traitements efficaces.

Puces et gales


Les puces :

Dans la plupart des cas, le vétérinaire effectue des tests pour vérifier la présence de parasites. Les puces sont une cause fréquente de démangeaisons. Tous les chats sont atteints de morsures de puces, mais certains d’entre eux développent une hypersensibilité à la salive du parasite. Dans ce cas, même une seule piqûre peut causer des démangeaisons importantes; le chat se gratte frénétiquement jusqu’à provoquer des plaies. Le pelage devient terne, et de grandes zones de peau perdent leurs poils. Si votre chat est infesté de puces, il faut traiter tout son environnement pour anéantir aussi les œufs et les larves. Tapis, paillassons, rideaux doivent être aspergés pour détruire les cocons.

Allergies et eczémas



Les allergies :

Il est fréquent que les démangeaisons soient dues à une allergie. Le réflexe du chat est de lécher et de mordiller les zones atteintes, ce qui ne fait qu’empirer la situation car elles s’enflamment davantage. Le chat peut être allergique à des substances inhalées, telles que la poussière ou certains produits alimentaires; il peut également être allergique aux piqûres de puces ou à des colliers anti-puces. Il faut dès lors effectuer des test sanguins et utiliser des produits hypoallergéniques. Le traitement va dépendre du type d’allergie dont le chat est atteint et peut nécessiter la prescription d’anti-inflammatoires, d’antihistaminiques ou encore de revoir son alimentation.



Les eczémas :

Les eczémas et les dermites nerveuses sont assez fréquents chez les chats. La sédentarité, le régime alimentaire, des perturbations hormonales et l’hérédité sont des causes possible. L’obésité et la castration accentuent les risques. En appartement, le chat de compagnie est souvent trop nourri et se dépense peu. L’élimination des toxines est alors insuffisante. Le signe principal de d’eczéma est le prurit (souvent sur le dos). Le poil est rare, la peau devient sèche et rougeâtre. En se léchant, le chat augmente le mal, qui va se répandre. Le traitement est le même qu’en cas d’allergie.

Le poil terne

Une fourrure brillante, propre et épaisse est un signe de la bonne santé de votre chat. Il est important de le toiletter régulièrement, ce qui vous permettra de déceler des anomalies, comme par exemple une zone pelée, des grosseurs ou des boutons.



Carence alimentaire :

Si le pelage est terne, cela peut être un symptôme de maladie, souvent associée à une perte d’appétit, de poids ou à l’apparition de vomissements. Mais il arrive que le pelage terne soit le seul symptôme. Dans la plupart des cas, la cause est une carence alimentaire qui peut être corrigée par des compléments nutritionnels que vous conseillera votre vétérinaire.



Chat âgé :

Dans le cas des chats âgés, le poil terne peut être le signe de suractivité de la thyroïde, en particulier si l’animal mange beaucoup. Un test sanguin confirmera rapidement le diagnostic.



Autre cause :

Le pelage terne peut être le symptôme de problèmes de la dentition ou de gencives. Le chat est dans l’incapacité de faire sa toilette, ce qui rend son poil sale et terne. S’il montre des signes de douleurs dans la bouche, ou s’il perd ses dents, emmenez-le chez votre vétérinaire. En toilettant votre chat, vérifiez toujours la région anale, car des poils collés autour de l’anus sont le signe d’une diarrhée importante ou d’un problème génital qui cause des irritations douloureuses. Démêlez les poils collés avec un peigne et nettoyez la peau à l’aide d’un coton trempé dans de l’eau tiède; puis séchez et appliquez sur la zone une crème protectrice. Dans tous ces cas, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire.

La perte des poils


Mue saisonnière :

Les chats d’appartement qui ne subissent pas de changement important de température perdent leurs poils toute l’année; c’est pourquoi ils se toilettent constamment. Les chats qui vivent à la campagne ou encore certaines races sont sujets à une mue saisonnière, qui s’effectue en général au printemps .



Choc émotionnel :

Parfois, la chute de poils survient à la suite d’un choc émotionnel comme l’arrivée d’un nouveau chat ou d’un chien dans la maison, ou encore du fait d’une maladie ou d’une blessure. Les symptômes peuvent survenir plusieurs semaines après l’événement qui les a déclenchés et l’on ne fait pas toujours le lien avec la cause réelle. Il arrive qu’une femelle perde ses poils lors de la gestation ou de l’allaitement. Si votre chat se toilette souvent et que vous n’en trouvez pas la raison, il faut consulter votre vétérinaire qui recherchera éventuellement une cause comportementale.

Les mycoses ou teignes



Les mycoses :

Ce sont des champignons transmissibles au chien et à l’homme, très courants chez les chatons et les races de chats à poil long. Ils causent des lésions importantes de la peau. Il faut donc traiter votre chat rapidement.



La teigne :

C’est un champignon qui atteint la robe du chat en formant des taches pelées, essentiellement localisées sur la tête, les oreilles, les pattes et le dos. On trouve des pellicules dans la fourrure du chat. La lumière ultraviolette émise par la lampe de Wood confirme le diagnostic, car le champignon est fluorescent. Le vétérinaire peut aussi prélever, pour les examiner au microscope, des poils et de petits lambeaux de peau contaminée. Le traitement s’effectue à l’aide de lotion fongicide, de crèmes ou de comprimés. Plusieurs mois sont nécessaires pour débarrasser votre chat de ces champignons. Il faut vérifier soigneusement que les autres animaux de la maison ne sont pas atteints car il faudra les traiter également. Désinfectez les écuelles et les paniers. Portez des gants pour traiter votre chat et ne laissez pas vos enfants jouer avec lui avant qu’il ne soit complètement guéri.

Maladies de la peau

Symptômes

Cause possible

Ce qu'il faut faire

Taches brun rougeâtre (déjections de puces)
sur la fourrure ou sur la couche.
Démangeaisons, le chat
se gratte et se mordille.
Robe terne, desquamation.

Puces/allergie aux morsures

Traitement anti-puces sur le chat et son environnement.

Irritation, perte de poils, croûtes

Gale du corps (cheyletiella)

Traitement acaricide sur le chat et son environnement.

Démangeaison localisées sur les pattes, la tête et/ou les oreilles

Aoûtats

Traitement acaricide

Peau enflammée.
Toilette incessante

Allergie

Test pour déterminer la cause de l’allergie, antihistaminiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Blogger templates


Top Blog
Blog - Guide web indeXweb.info http://www.blogzone.fr/gestion/in.php?url_id=16331 --- Annuaire de blogs --- Annuaire Animaux Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez fati85 sur Hellocoton
-- Annuaire Blog